24 Fév 2017
2017/02/24

Banque de journée maladie

Il y a de la  nouveauté dans la gestion des banques de journée maladie au Québec pour tous les employés de la fonction publique. Il n’y a pas si longtemps, l’employeur accumulait les journées maladie non consommée sans limites. Depuis l’adoption d’une nouvelle loi au Parlement le 8 juin 2016, cette manière de procéder est révolue.  À partir du 1er avril 2017, il ne sera plus possible d’agir ainsi.

À partir de cette date, 20 jours de votre ancienne banque seront transférés dans la nouvelle banque de journée maladie. Cette nouvelle banque peut contenir au maximum 20 jours accumulés. Les jours restants de votre ancienne banque seront gelés.

Les jours gelés peuvent être utilisés pour les raisons suivantes : maladie, invalidité, responsabilité familiale ou ajouter 5 jours de vacances par années* d’ici 2022.

Prenez note que vous devrez écouler votre nouvelle banque de journée maladie avant de pouvoir utiliser les journées gelées. Excepté pour l’utilisation de 5 jours additionnels de vacances. Ces journées seront prises directement de vos jours excédentaires.

Pour toutes informations complémentaires, n’hésitez pas à communiquer avec nous.

*Pour l’utilisation des 5 jours additionnels aux vacances, vous devez en faire la demande à votre employeur.

Voici le contenu des deux conférences présentées par Madame Catherine Royer et Monsieur Yanick Comeau des services actuariels SAI lors du dernier Conseil des réseaux du SPEQ. Vous y trouverez toutes les informations sur les changements qui ont été apportés au RREGOP ainsi que des informations sur votre assurance collective.

Votre régime d’assurance collective

Les modifications apportées au RREGOP

Pour plus d’informations sur la retraite, vous pouvez consulter les liens suivants :

www.rrq.gouv.qc.ca/fr/planification/simulr/

www.rrq.gouv.qc.ca/fr/retraite/rrq/Pages/age_

 

Notre syndicat aurait peu à gagner puisqu’il aurait l’obligation de suivre les tendances de ce vaste groupe, constitué de plusieurs syndicats de la fonction publique et parapublique (CSN, FTQ, SISP, APTS, CSQ, SFPQ, etc.).

Nous sommes convaincus que notre stratégie est plus porteuse puisqu’elle met l’accent sur la défense des intérêts spécifiques de nos membres, et ce, en lien avec la réalité de leurs réseaux. Il faut savoir également qu’une grève ne peut avoir lieu en cours de convention collective ou en cours de négociation active parce qu’elle serait déclarée illégale.

Nous gardons donc le focus sur les priorités de nos membres et tant que les négociations se poursuivent, nous ne pouvons légalement exercer de moyens de pression, c’est-à-dire faire des actions qui ralentissent la productivité ou encore, nuisent à l’image de l’employeur.

Pour plus d’informations, visitez le www.tresor.gouv.qc.ca/negos/tout-sur-les-negos/syndicats/front-commun

Votre syndicat et votre employeur sont partenaires dans la sélection des services à votre communauté. À ce titre, saviez-vous que le service d’aide aux employés est une disposition prévue dans votre convention collective? Trois choses essentielles à savoir :

  • Vous avez le choix d’utiliser ou non le service. C’est une règle fondamentale du respect de l’individu. Quelque soit l’avis de votre l’employeur ou de vos collègues, vous êtes la seule personne ayant le pouvoir d’adhérer au service d’aide.
  • Il y a garantie de confidentialité, autant sur votre identité, les services retenus que leur durée.
  • L’absence de préjudice sur l’utilisateur vous protège. Aucun préjudice ne peut être invoqué dans votre développement de carrière à l’effet d’être, ou d’avoir été, un utilisateur du service d’aide aux employés.

Le service d’aide aux employés est disponible 24h/24h, sept jours par semaine.  MAPAQ 1-866-327-4616, MIDI 1-800-567-2433, ITHQ 1-888-687-9197 et Réseau des conservatoires de musique et d’art dramatique du Québec 1-888-322-3746

Télécharger le PDF

Télécharger le PDF

 

Télécharger le PDF

 

Télécharger le PDF

Télécharger le PDF

 

 

Télécharger le PDF