Les plaignants demandaient à ce que l’employeur complète leur tâche jusqu’à concurrence du temps complet avec des périodes d’enseignement confiées à des moniteurs. Le terme “compléter” est ici essentiel à la compréhension des conséquences attendues de ce grief; ainsi, il importe de souligner que le SPEQ n’entend pas éliminer la notion de monitorat, mais plutôt délimiter plus clairement les limites des tâches des professeurs et celles des moniteurs.

Télécharger le PDF